jeudi 19 décembre 2019

Nine Skies - Sweetheart Grips (2019)

9 Skies Sweetheart Grips
Nine Skies - Sweetheart Grips (2019)

Pourquoi écouter ce disque ?

Nice, sa baie des Anges, sa socca et... Nine Skies. Basé dans le sud de la France, ce groupe prometteur réunit huit musiciens d'horizons divers, mais partageant la même passion pour la musique (pop, rock, prog, jazz, metal), doublée d'une solide amitié. En 2017, ils ont sorti un premier album Return Home largement salué par la critique. Avec Sweetheart Grips, son successeur, ils signent là leur The Wall. Certes, la comparaison peur paraître poussée, mais elle n'est pas sans fondement. A l'image de son illustre modèle, Sweetheart Grips possède les mêmes dramaturgie et intensité qui habitent d'autres œuvres du même calibre que sont Brave de Marillion ou Posthumous Silence de Sylvan. Conçu comme un concept album, ce disque explore la psyché d'un jeune soldat affecté par les troubles de stress post-traumatique dus à la guerre, celle-ci provoquant autant, voire plus, de blessures psychiques que physiques. Trois voix nous accompagnent tout au long de ce périple cataclysmique, dont une féminine. Nouvelle recrue, Aliénor Favier irradie littéralement tant Burn My Brain que Fields Of Perdition ou Soldiers Of Shame, avec son style percutant, aiguisé auprès de son ancien groupe de metal DXS. Eric Bouillette, cofondateur de Nine Skies, également guitariste et violoniste, lui fait écho ainsi que Riccardo Romano du Steve Rothery Band, sur le vibrant morceau titre Sweetheart Grips. Pour l'anecdote, les "sweetheart grips" étaient les photos de famille ou de jolies filles qui ornaient les crosses des pistolets des soldats américains durant la Seconde Guerre mondiale. Outre Riccardo, Nine Skies a convié quelques grands noms de la scène progressive internationale parmi lesquels le talentueux batteur Craig Blundell (Steven Wilson, Pendragon, Lonely Robot), le maître des claviers Clive Nolan (Pendragon, Arena, Caamora), ou le guitariste virtuose Dave Foster (Mr. So & So, Panic Room, Steve Rothery Band). Mais rien n'aurait été possible sans l'essence même du groupe : Eric, Aliénor, David Darnaud (guitares), Alexandre Lamia (guitares, claviers), Anne-Claire Rallo (claviers), Bernard Hery (basse), Fabien Galia (batterie) et Laurent Benhamou (saxophone). Album événement de cette année 2019, on ne sort pas indemne de l'écoute de ce Sweetheart Grips majestueux et torturé, dont le bénéfice des ventes sera directement versé à une association d'aide à la prévention des suicides.   

Musiciens

Aliénor Favier : chant
Eric Bouillette : guitares, violon, chant
David Darnaud : guitares
Alexandre Lamia : guitares, claviers
Anne-Claire Rallo : claviers
Bernard Hery : basse
Fabien Galia : batterie
Laurent Benhamou : saxophone

Ricccardo Romano : chant
Dave Foster : guitares
Johnny Marter : guitares
Clive Nolan : claviers
Pat Sanders : claviers
Craig Blundell : batterie

Titres

1.01. Vestige
1.02. Burn My Brain
1.03. Catharsis (Part II)
1.04. The Thought Trader
1.05. Alone (Sweetheart Grips Intro)
1.06. Sweetheart Grips

2.01. Somewhere Inside Mankind
2.02. Fields Of Perdition
2.03. Tyrant Or Nothing
2.04. Soldiers Of Shame
2.05. Flowers Of Pain
2.06. Isolation



Aucun commentaire:

Publier un commentaire