Affichage des articles dont le libellé est Ana Espinosa. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Ana Espinosa. Afficher tous les articles

lundi 8 janvier 2018

Luar Na Lubre - Ara Solis (1993)

Luar Na Lubre Ara Solis
Luar Na Lubre - Ara Solis (1993)

Pourquoi écouter ce disque ?

Ara Solis est le troisième album du groupe galicien espagnol Luar Na Lubre, et le dernier avec sa chanteuse Ana Espinosa. Celle-ci n'apparaît seulement que sur Dun Tempo Para Sempre, chanson empreint de nostalgie dont elle a écrit les paroles. Les autres titres, des instrumentaux, privilégient les instruments traditionnels locaux mais aussi celtiques (harpe,bouzouki, bodhran...). Quatre sont des muiñeiras, danses traditionnelles typiques de Galice et des Asturies, tandis que A Cidade Asulgada est une valse revisitée par Bieito Romero, joueur de cornemuse et d'accordéon diatonique. C'est également lui l'âme du groupe. Avec ses amis, ils se sont fixés comme mission de perpétuer la culture ancestrale de leur région qui se voit comme une extension des pays celtiques, et de la diffuser afin d'assurer sa notoriété. Comme ses prédécesseurs, Ara Solis entre dans ce cadre.  Sa particularité est de mettre en avant la pratique du culte solaire des anciens temps, chaque titre en présentant un aspect. 

Musiciens

Ana Espinosa : chant
Bieito Romero : cornemuse, accordéon
Andres Bardullas : violon
Daniel Cerqueiro : guitare acoustique
Xan Cerqueiro : flûte
Xulio Varela : bouzouki, percussions
Patxi Bermudez : percussions
Cris Gandara : harpe, basse, contrebasse

Titres

01. Muiñeira De Malpica
02. Dun Tempo Para Sempre
03. O Soldado Desgraciado
04. Ribeirana
05. Marcha Procesional De Mato
06. Muiñeira De Poio
07. A Cidade Asuglagada
08. Muiñeira De Valdeferreiros
09. Nodaiga
10. Muiñeira De Piornedo
11. Albarada

dimanche 13 août 2017

Luar Na Lubre - Beira - Atlántica (1990)

Luar Na Lubre Beira Atlantica
Luar Na Lubre - Beira - Atlántica
(1990)
Accordéon, cornemuse, flûte, violon, bodhrán sont à nouveau au rendez-vous pour ce deuxième album de Luar Na Lubre. Originaire de la Galice espagnole, les six musiciens et leur chanteuse Ana Espinosa explorent les racines celtiques de leur peuple et cherchent à les relier aux autres nations celtes que sont l'Écosse, l'Irlande, l'île de Man, le Pays de Galles, les Cornouailles et la Bretagne.

Deux des titres proposés sont d'ailleurs un hommage direct à ces territoires séparés par l'Atlantique. Highlanders, medley d'une gigue et de trois reels, offre une salutation fraternelle à la lointaine Écosse. Composée par Bieito Romero, Jig - Muiñeira Do Miño-Carballesa diffuse une légère saveur en provenance du Pays de Galles.

Luar Na Lubre n'en oublie pas pour autant la propre histoire de sa région. Ainsi, Canción De Berce se souvient du poète Celso Emilio Ferreiro, ardent défenseur de la Galice et de sa langue. Le chant d'Ana, rare sur cet album, transparaît ici dans toute sa splendeur et fait preuve d'émotion. TroquemosMuñeira De Mazaricos et Danza De Palillos - Foliada sont les deux autres titres sur lesquels il est possible de le savourer.

Beira - Atlántica est une collection de danses traditionnelles remises au goût du jour par Luar Na Lubre. Certaines d'entre elles remontent à des temps ancestraux et font la richesse culturelle de ce petit bout de terre niché au nord-ouest de l'Espagne.


Musiciens


Ana Espinosa : chant, claviers
Bieito Romero : cornemuse, flûtes, accordéon
Xan Cerqueiro : flûtes
Andres Bardullas : violon
Daniel Cerqueiro : guitare, chant
Patxi Bermudez : percussions
Xulio Varela : percussions, chant

Titres


01. Troquemos - Muñeira De Mazaricos
02. Danza De Santa María De Toras
03. Muiñeira De Cabana
04. Danza Das Burgas
05. Beira Atlántica
06. Jig - Muiñeira Do Miño-Carballesa
07. Danza De Palillos - Foliada
08. Canción De Berce
09. Highlanders

mardi 14 février 2017

Luar Na Lubre - O Son Do Ar (1988)

Luar Na Lubre O Son Do Ar
Luar Na Lubre - O Son Do Ar (1988)
Les inconditionnels du grand Mike Oldfield ont certainement entendu parler de Luar Na Lubre. Ce groupe s'est formé en 1985 à La Corogne, ville la plus importante de la Galice, en Espagne. Dès son origine, il s'est spécialisé dans les musiques folklorique et celtique.

Le point commun avec Mike Oldfield ? En 1996, pour son nouvel album The Voyager, Mike a repris l'instrumental O Son Do Ar composé par le fondateur de Luar Na Lubre, Bieito Romero. Le morceau est devenu The Song Of The Son et ouvre cet album aux sonorités celtiques. 

On le retrouve sur le premier disque du même nom paru en 1988. Principalement instrumental, il comporte toutefois quelques parties chantées comme le magnifique A Frol Da Iauga, complainte traditionnelle galicienne sur laquelle on peut découvrir la voix si expressive d'Ana Espinosa. 

L'ambition affichée de Luar Na Lubre, dont le nom peut se traduire par "Clair de lune sur la forêt sacrée des druides", est de perpétuer la culture de la Galice, riche mélange de traditions hispaniques et celtiques, voire lusitaniennes, et de lui apporter un renouveau afin qu'elle continue à briller. L'importance de l'identité celte ne doit pas être sous-estimée dans cette partie de la péninsule ibérique, bien au contraire, car cette région est considérée par certains comme le septième pays celte, les autres étant la Bretagne, l'Irlande, le Pays de Galles, l'Écosse, l'île de Man et les Cornouailles. Avec Luar Na Lubre, la Galice a trouvé un nouveau porte-voix aux côtés du déjà renommé Carlos Nuñez. 



Musiciens


Ana Espinosa : chant, claviers
Bieito Romero : cornemuse, flûtes, accordéon
Xan Cerqueiro : flûtes, cornemuse, percussions
Roberto Ouro : basse, mandoline
Daniel Cerqueiro : guitare
Patxi Bermudez : percussions
Xulio Varela : percussions, cornemuse, chant

Titres


01. Muiñeira De Niñodaguía - Chascarraschás
02. Danza De Paus - Danza Do S. Lucas
03. Gaivota
04. Luar Na Lubre
05. O Son Do Ar
06. O Berce Do Sol
07. A Frol Da Iauga
08. Morrison's Jig
09. O Mouro